Le succès du SCPI attire de plus en plus d’investisseurs depuis quelques années. Qu’est-ce que c’est ? Quels avantages propose-t-il ? Quel est son mode de fonctionnement ? Zoom sur cette forme d’investissement.

La SCPI : qu’est-ce que c’est au juste ?

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier sont des entreprises de placement collectif ayant reçu l’agrément des Autorité des Marchés Financiers. Leur objectif consiste à acquérir et à gérer la gestion d’un patrimoine immobilier. Les SCPI recueillent les capitaux des investisseurs. En contrepartie, ces derniers obtiennent le statut d’associé et disposent de parts sociales au sein de l’entreprise. Les capitaux rassemblés seront transformés en actifs immobiliers (dans des bureaux, des commerces, etc.). En investissement dans une SCPI, les investisseurs perçoivent des revenus ayant la même valeur que leur quote-quart au capital de la société.

Quels sont les avantages d’un SCPI par rapport à l’immobilier locatif ?

Avec l’investissement locatif, il faut acquérir le bien immobilier avant de le mettre en location. Cela permet de se constituer un patrimoine avec les revenus locatifs perçus régulièrement. Le propriétaire est libre d’effectuer l’acte de disposition qu’il souhaite. L’investissement immobilier locatif, il a la possibilité de vendre le bien en plus-value ou donner le bien à ses héritiers. Pour réaliser un tel investissement, il est indispensable d’avoir un budget assez conséquent. Le nouveau propriétaire doit également se charger de la gestion du bien.
Investir dans une SCPI permet de se décharger de la gestion du patrimoine immobilier. Même avec de mauvais résultats, il est possible de les combler avec les bons résultats obtenus avec les autres actifs (à condition d’avoir plusieurs placements en SCPI). Avec 5000e, il est tout à fait possible d’investir dans une SCPI. Il n’y a pas d’importants engagements, puisqu’il est tout fait possible pour l’investisseur de céder ses parts à tout moment.

Quels sont les risques liés à un tel investissement ?

L’investissement en SCPI comporte des risques, comme dans tous les investissements. Les plus à craindre sont la perte de valeur et l’absence de rendement. Mais, en général, ceux-ci sont régis par la répartition géographique des biens. Même si la société est en faillite, l’AMF transfère sa gestion pour permettre aux investisseurs de toucher leurs revenus. Il faut garder en tête qu’il y a une limite à la responsabilité des associés. Cela ne dépasse pas la valeur des capitaux investis dans la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *