Les rats semblent être une espèce impossible à éradiquer définitivement. Ils sont un peu partout. Ces rongeurs envahissent les parcs, les jardins, ils sévissent aussi bien dans les petites que dans les grandes villes, et peut-être aussi chez vous. Ils aiment entrer et élire domicile dans les maisons et les immeubles, au grand dam des locataires et des propriétaires comme vous. C’est en raison de cette omniprésence des plus désagréables qu’une loi est sortie en 1976, obligeant les propriétaires à effectuer une dératisation régulière.

La dératisation est une obligation légale

Selon la loi, les locataires comme les syndics d’immeubles et surtout les propriétaires sont dans l’obligation de procéder à une dératisation de leurs immeubles. En amont, chacun doit veiller à la propreté des lieux et doit maintenir un haut niveau d’hygiène pour éviter l’arrivée des rats. Mais si, en dépit de toutes vos précautions, il y a quand même infestation de rats, vous devez immédiatement appeler les dératiseurs professionnels. Il existe forcément des professionnels certifiés dans votre localité. En tout cas, vous pouvez envisager cette offre de prestation de dératisation à Marseille si votre immeuble se trouve dans cette ville portuaire du sud de la France et ses environs.

Comment se passe la dératisation ?

Vous avez trouvé des rats dans votre immeuble. Votre première réaction, en tant que propriétaire, est de poser des pièges à rats et des appâts empoisonnés dans tout l’immeuble. C’est une excellente idée. Cela peut porter ses fruits. Cependant, ces mesures sont inefficaces si la population de rats est importante. Seuls les professionnels peuvent mettre en place des solutions radicales et durables. Ils commenceront par repérer les endroits et les chemins que prennent les rats. Puis, ils mettront en place des pièges spécifiques. Renseignez-vous parce que peut-être votre municipalité a engagé une action de dératisation d’immeuble gratuite. Quoi qu’il en soit, vous devez absolument faire appel à des professionnels. Dans le cas contraire, vous vous exposez à des sanctions. Et surtout, vous vous exposez à des risques sanitaires dus à la présence des rats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *