Donnant une plus-value à votre propriété, une piscine est avant tout faite pour se baigner. Pour cette raison, la durabilité de la construction est l’un des critères qu’il faut privilégier. Dans ce cas, misez sur la piscine en béton.

Faire construire sa piscine en béton : le budget à préparer

La construction d’une piscine en béton requiert énormément de temps. Quelle que soit la technique de construction adoptée, votre piscine devra bénéficier d’un temps de pause plus ou moins long avant que vous ne puissiez y effectuer les travaux de revêtement et de finition. Mais ce genre de construction requiert aussi un investissement conséquent. Aussi, pensez toujours à demander un devis auprès de quelques constructeurs pour trouver le bon prix pour une piscine béton. Dans le cas d’une piscine à fond plat de 8 par 4 avec filtre à sable et liner par exemple, il vous faudra compter entre 15 000 et 20 000 € environ. Afin de réduire les coûts, il vous est néanmoins possible d’effectuer les travaux vous-même et de ne faire appel à un professionnel que sur une partie des travaux. Vous pouvez par exemple démarrer seul le chantier et vous en remettre à un pisciniste expert pour le montage de la structure, le raccordement des systèmes électriques et hydrauliques, etc.

Quels sont les avantages d’une piscine en béton ?

La piscine en béton maçonnée est esthétique et fonctionnelle. Le matériau principal qui soutient sa structure est réputé pour sa solidité et sa robustesse. Avec une piscine en béton, vous êtes assuré de profiter de votre installation sur près de 30 ans, si ce n’est plus, et ce sans avoir à effectuer des travaux de réparation. Le béton est un matériau qui dure et avec lequel il vous est possible de concevoir votre piscine de manière entièrement personnalisée. La piscine maçonnée est adaptée à tout type de terrain, que vous choisissiez un modèle enterré ou semi-enterré. Contrairement à une structure en bois, le béton reste immuable face à l’humidité, même au bout d’une vingtaine d’années. En effet, la piscine maçonnée n’est pas sujette au phénomène d’osmose ni aux mouvements de terrain comme c’est souvent le cas avec une piscine en coque faite en polyester.

Quelles sont les étapes à franchir pour assurer la construction de ce type de piscine ?

La conception d’une piscine en béton passe par de nombreuses étapes. La première est le choix de l’emplacement. La taille de la construction dépendra ensuite de l’environnement et de la surface disponible pour l’accueillir. Par ailleurs, il est nécessaire de vous renseigner sur les règles d’urbanisation qui régissent votre commune en vous rapprochant de votre mairie. Vous saurez également si l’obtention d’un permis de construire vous est indispensable avant d’entamer les travaux ou si vous pouvez vous limiter à une déclaration de travaux. Une fois les démarches administratives effectuées, vous aurez à choisir la technique de construction qui vous convient le plus. La méthode la plus classique est celle qui fait appel à l’usage de parpaings et d’acier pour créer la structure de la construction. Pour jouir d’une robustesse optimale, vous pouvez également opter pour une piscine en béton armé ou coulé. Vous avez aussi la possibilité d’opter pour une piscine en béton projeté. Cette technique est en revanche plus onéreuse, car elle nécessite l’utilisation d’équipements haute pression pour projeter le béton sur les structures en métal du bassin. Notez que cette méthode de construction est plus adaptée aux piscines de formes arrondies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *