Investir dans l’immobilier reste le placement le plus rentable et sûr pour obtenir un meilleur rendement. Il est possible de devenir propriétaire d’une maison, d’une villa, d’un appartement, d’un box ou d’un parking. Ceci étant, vous aurez l’embarras de choix lorsqu’il s’agit d’investissement immobilier. Pour vous aider à choisir entre parking et logement, nous vous apportons quelques éclairages dans les prochains paragraphes.

Les bonnes raisons de choisir le parking

Que vous achetiez un garage ou un logement, les démarches restent les mêmes. Vous devez gérer les visites et la négociation. Puis, il y a la banque et le notaire. Investir dans le parking est par contre une solution facile et moins risquée. Il convient particulièrement aux investisseurs débutants. En général, le prix d’un parking ne dépasse pas de 10 000 euros. Cela varie en fonction de la ville et de son emplacement. Dans les grandes villes, il faut prévoir au moins 25 000 euros pour acheter un parking. A Nantes par exemple, le prix d’un garage peut aller jusqu’à 70 000 euros. Mais, rassurez-vous, car vous envisagez forcément de le mettre en location. Ce qui le rend plus rentable que l’appartement. Dans tous les cas, investir dans un parking vous permettra de réaliser d’autres achats immobiliers plus tard.

Pourquoi investir dans un logement d’habitation ?

Si vous faites des recherches sur Internet, vous réalisez que les annonces de vente d’appartements ou de maisons sont plus nombreuses que celles de parkings ou garages. En d’autres termes, vous avez plus d’opportunité de trouver un bon logement d’habitation. Pour cela, il faudra bien comparer les offres les unes des autres. Elles ne représentent pas toutes d’excellents investissements locatifs. Certains logements se destinent davantage à la résidence principale qu’à la location. Si vous choisissez d’investir à la campagne, acheter une maison s’avère plus rentable qu’un parking. Ceci étant, il est facile de trouver gratuitement un garage dans un petit village. Puis, les frais de notaire restent dégressifs si vous achetez un appartement. Plus le prix du bien augmente, moins vous payez d’émoluments et d’honoraires au notaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *