Pour préserver la performance de votre chauffage, il est important de ramoner la cheminée de temps à autre. Ce travail consiste à enlever la suie et tout autre dépôt dans le conduit. Notez que le ramonage de cheminée est réglementé par la loi. Tour d’horizon sur le sujet.

Quand faut-il ramoner votre cheminée ?

Vous devez savoir qu’il s’agit d’une obligation légale. Vous devez ramoner votre cheminée 2 fois par an selon le RSDT ou Règlement sanitaire départemental type. Le premier ramonage se déroule pendant la période d’utilisation de la cheminée. Le second ramonage doit avoir lieu avant ou après cette période. Il n’y a pas vraiment de période propice, mais l’idéal est de ramoner votre cheminée avant tout le monde pour éviter d’attendre trop longtemps. En effet, les ramoneurs professionnels peuvent être très sollicités à l’arrivée de l’automne et vous aurez du mal à décrocher un rendez-vous. Effectuez votre ramonage plutôt à la fin du printemps.

Pourquoi ramoner votre cheminée ?

Au-delà d’une simple obligation, le ramonage de la cheminée est avant tout bénéfique pour le propriétaire lui-même. Sachez que les dépôts de goudron, de cendre et de suie dans le conduit peuvent entraîner une surconsommation de combustible. Ramoner votre cheminée régulièrement vous permet alors de réaliser une économie d’énergie. Ce n’est pas tout, le ramonage va réduire les émanations toxiques et lutter ainsi contre la pollution.

Comment ramoner votre cheminée ?

Il existe deux types de ramonage de cheminée : le ramonage chimique et le ramonage manuel. Le ramonage chimique consiste à détruire les dépôts dans le conduit avec des produits chimiques. Avec cette méthode, on brûle une bûche ramoneuse dans la cheminée. Lorsque la bûche se consume, elle dégage des produits chimiques qui vont éliminer les dépôts. Le ramonage manuel est effectué par un ramoneur certifié et qualifié Qualibat. Si vous résidez dans la capitale française, trouvez ici votre ramonage à Paris. Le ramoneur introduit un hérisson dans le conduit de la cheminée. Il s’agit d’une tige en métal avec une brosse ronde qui va décoller les dépôts de goudron et de suie dans le conduit. À la fin de l’intervention, vous recevez un certificat de ramonage.

Et comment entretenir votre cheminée ?

Outre le ramonage, il est également important d’entretenir la cheminée : le foyer, le manteau et la vitre. Un entretien régulier permet d’optimiser la performance de la cheminée et de limiter la formation de dépôts dans le conduit. D’abord, vous pouvez nettoyer le foyer en utilisant une balayette ou un aspirateur afin d’enlever les cendres. Brossez ensuite avec une brosse dure et de l’eau savonneuse. N’oubliez pas de rincer avec de l’eau pour terminer.
Ensuite, vous pouvez nettoyer le manteau en le frottant avec une brosse dure et une solution d’eau et de bicarbonate de soude. Mais, il faut adopter la solution de nettoyage en fonction de votre manteau. Utilisez de l’huile de lin pour un manteau en brique, de l’eau de javel pour un manteau en pierre et de l’eau savonneuse pour un manteau en marbre. Enfin, nettoyez votre vitre avec un produit de nettoyage pour four sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *